3 pathologies soignées grâce à l’ostéopathie

L’ostéopathie est une variante non intrusive de la médecine créée vers le début du XXe siècle et dont les secrets résident dans l’habileté des mains, des techniques purement manuelles. Pour soigner, l’ostéopathe affirme avoir recours à une approche dite globale et tente de rallier le psychisme avec le corps du patient. Bien que connue pour remédier principalement aux problèmes moteurs, la discipline ne se limite pas uniquement à ces pathologies, elle apporte également des solutions à d’autres maux. Justement, quel est le champ d’application de cette branche de la médecine ? Nous vous avons listé 3 maux guéris par l’ostéopathie.

L’ostéopathie soulage les « maux de grossesse »

Durant la grossesse, la femme est soumise à de nombreuses douleurs notamment dues au poids du bébé qui commence à peser sur sa colonne vertébrale. Comme le dit si bien Pauline Payen Ostéopathe, un cabinet d’ostéopathie est un lieu réservé à la santé et au bien-être. C’est donc dans cette optique que cette discipline médicale vient atténuer les douleurs et les symptômes qui peuvent affaiblir la femme enceinte comme le stress ou les dérèglements hormonaux. Mis à part les douleurs de dos et les maux de tête auxquels est soumise la femme enceinte, l’ostéopathie aide également à la préparation à l’accouchement. Les séances de soins peuvent s’étendre tout le long de la période de grossesse et reprendre après l’accouchement afin de venir à bout des douleurs post-bébé et aide à réguler l’allaitement.

Fini les migraines et les troubles neurologiques

L’ostéopathie aide également à prévenir des maux liés aux troubles du système nerveux : migraine, sciatique, névralgies cervico-brachiales, etc. Pour y remédier, de manière générale, l’ostéopathe procède à des palpations au niveau du crâne et des cervicales ou dans le dos suivant la localisation et l’origine des migraines. Cette technique favorisera une bonne circulation dans le crâne. Dans le cas de la migraine, comme les causes peuvent être multiples, l’ostéopathe visera principalement à localiser l’origine de la douleur afin de mieux la traiter. Par ailleurs, l’ostéopathie s’intéresse également aux troubles du sommeil, au stress, à l’anxiété, à l’hypertension ou encore à la dépression.

L’ostéopathie pour traiter les troubles digestifs

L’appareil digestif joue un rôle fondamental pour l’organisme. Le moindre dysfonctionnement de ce système peut donc entraîner un déséquilibre conséquent. Fréquemment, les patients ayant recours à l’ostéopathie souffrent de constipation, de diarrhée, du syndrome du côlon irritable ou d’acidité de l’estomac. Comme pour le cas des migraines, le traitement se fait d’abord par localisation de l’origine de la douleur pour ensuite la maîtriser. L’ostéopathe va alors concentrer ses efforts sur la région viscérale afin de faire évacuer les éventuelles flatulences et ballonnements. Les traitements peuvent aussi s’appliquer aux nourrissons souffrant de colique. L’ostéopathie va venir décongestionner et ôter les adhérences de la dernière partie du côlon, ce qui aura l’effet de créer un équilibre entre le côlon et les organes avoisinants. Cependant, rappelez-vous que l’ostéopathie ne remplace pas la consultation chez un médecin, elle ne soulage que les maux.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*