5 conseils pour prévenir les troubles musculo-squelettiques au travail

Les troubles musculo-squelettiques sont des affections qui apparaissent généralement au niveau du dos, des articulations, des membres supérieurs et des membres inférieurs. Ces troubles peuvent impacter la vie personnelle et professionnelle d’un salarié et baisser sa productivité. La prévention des TMS est donc un enjeu de taille pour toute entreprise. Les conseils suivants peuvent aider chaque individu à prévenir les troubles musculo-squelettiques dans le cadre du travail.

Dormez bien

Les troubles musculo-squelettiques ou TMS sont en tête de la liste des maladies professionnelles. Raison pour laquelle les entreprises peuvent organiser une formation TMS pour mieux sensibiliser leurs personnels. Les TMS sont liés aux mauvais gestes et postures du travail et peuvent être les sources de douleurs intenses parfois. Le sommeil est un facteur clé dans la lutte contre les TMS. Le sommeil est un moyen de récupération musculaire qu’aucun travailleur ne devrait négliger. Étant donné que les troubles de sommeil favorisent les TMS, il est très important de faire le nécessaire pour bien dormir. Le consensus scientifique est que vous avez besoin de 7 à 9 heures de sommeil par nuit entre 26 et 64 ans d’âge.

Prenez un petit déjeuner convenable

L’importance du petit déjeuner est indiscutable. Prendre un bon petit déjeuner est une démarche qui vous permet de préserver votre santé en général et donc éviter les TMS. À cette étape, vous pouvez rechercher l’aide d’un diététicien. Les besoins nutritifs peuvent varier d’un individu à un autre et le rôle du diététicien est de vous aider à trouver le petit déjeuner qui vous convient. Vous démarrez ainsi la journée avec le plein d’énergie qu’il vous faut pour ne pas fatiguer vos muscles et les systèmes physiologiques.

Réveillez vos muscles

Ici, il est question de quelques exercices physiques en début de journée. Vous n’avez pas besoin d’interrompre votre emploi du temps. Il suffira de :

  • Faire quelques étirements avant de prendre votre douche pour aller au travail ;
  • Prendre l’escalier au lieu de l’ascenseur, de temps en temps ;
  • Marcher parfois au lieu de prendre un taxi.

De plus, il est vital d’intégrer un vrai programme de sport dans votre emploi du temps hebdomadaire. Des séances de sport régulières sont indispensables pour entretenir sa masse musculaire et éviter les TMS.

Analysez et améliorez votre posture

Prenez le temps de visualiser mentalement le déroulement de vos journées de travail. Analysez votre schéma corporel et identifiez les gestes que vous faites régulièrement ainsi que les tâches les plus pénibles. Pensez à la disposition de votre bureau et à votre chaise. Faites des recherches sur la meilleure posture à adopter en position assise et réglez votre chaise en conséquence.Réglez correctement la hauteur de votre écran et rangez votre bureau de façon à ne pas vous étirer chaque fois pour avoir accès à vos outils de travail.

Repensez votre mode de vie

En dehors de votre profession, vous avez une vie personnelle qui a un effet réel sur votre bien-être. Prenez le temps de profiter des activités physiques en plein air. Lisez, jouez et livrez-vous à des activités sociales régulièrement.

Il faut retenir que la prévention des TMS est un enjeu de taille pour toutes les entreprises. Étant donné que le coût économique engendré par les TMS est élevé, chaque entreprise fait le nécessaire pour protéger ses employés. Néanmoins, chaque travailleur a son lot de responsabilité en ce qui concerne la prévention des troubles musculo-squelettiques.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*