Maison de retraite : les critères pour faire le bon choix 

Les critères financiers sont le plus souvent mis en avant, mais il existe plusieurs autres critères capitaux lors du choix d’une maison de retraite. Il s’agit de l’importance de la prise en charge de la personne du troisième âge, mais aussi de son état physique global. Explications.

Choisir la maison compatible avec le profil

La maison de retraite ne doit pas causer la désocialisation, c’est-à-dire arracher la personne âgée à son milieu naturel composé d’amis et d’habitudes. Il faut prendre le temps d’échanger avec le senior afin de le comprendre. Deux cas de figures peuvent se présenter : d’une part, le senior n’a pas envie d’aller en maison de retraite, mais sa santé fragile rend ce placement indispensable. D’autre part, le senior n’a pas dans un état physique très altéré, mais souhaite aller en maison de retraite. Dans le premier cas : les discussions avec la personne permettront de lui expliquer en douceur qu’elle a besoin de soins une partie de la journée et qu’il n y a plus personne pour les lui donner. Dans le second cas, la personne âgée est motivée, car elle souhaite tisser à nouveau un tissu relationnel. 

Quel est le niveau de dépendance ?

Avant de trouver une maison de retraite dans les Bouches du Rhône il faut évaluer l’état du futur résident. Un des éléments qu’il est possible de prendre en compte est la grille Autonomie, Gérontologie, Groupes Iso-Ressources communément appelée grille AGGIR sera convenablement utilisée. 

  • GIR 1 : concerne les personnes âgées obligées de rester sur un lit ou au fauteuil. Leurs fonctions mentales restreintes rend obligatoire la présence quasi permanente du personnel. 
  • GIR 2 : ce sont des personnes ayant un besoin relatif d’assistance, mais pouvant se déplacer. 
  • GIR 3 : dans cette catégorie, les seniors ont un état mental leur permettant de vivre convenablement. 
  • GIR 4 : pour les personnes ne pouvant pas s’habiller et effectuer seules leur toilette. 
  • GIR 5 : ici seule une aide ponctuelle est nécessaire. 
  • GIR 6 : pour les personnes âgées presque totalement autonomes.

Quels types d’établissements pour les profils de seniors ?

Un Établissement d’Hébergement pour Personnes Âgées (EHPA) est une maison de repos non médicalisée. En revanche, un Établissement d’Hébergement pour Personnes Âgées Dépendantes (EHPAD) est plus fortement approprié pour la prise en charge de la maladie qu’elle soit mentale ou physique. Notez aussi que les maisons de repos ayant statut d’établissement public ont un coût plus faible.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*