Quel moyen efficace pour soulager les douleurs ?

Certaines pathologies peuvent créer de fortes douleurs. C’est le genre de sensation que personne n’aimerait expérimenter. De nombreux médicaments existent pour traiter la douleur, et chacun d’eux montre des degrés d’efficacité différents. Ils sont aussi prescrits en fonction de l’intensité de la douleur. Le cannabis, par exemple, s’est révélé plus efficace dans le traitement des inflammations. Au-delà des controverses, explorons le bien fondé de ce type de traitement.

La cause des douleurs

Lors d’une fracture d’os ou de lésion, les nerfs réagissent automatiquement. Les muscles entrent également en convulsion. Ces spasmes créent des sensations désagréables nommées douleur. Le corps peut aussi ressentir de telles manifestations sensorielles en l’absence de lésion ou de fracture. Dans ce cas, les douleurs sont symptomatiques d’une éventuelle maladie. L’organisme alerte par ce biais le sujet porteur. Toutes les douleurs ne se manifestent pas de la même façon. Certaines douleurs peuvent se présenter sous forme de brûlure à la suite d’un traumatisme. Par exemple, la réaction inflammatoire peut être plus aigüe dans le cas d’une arthrose. Il est désormais possible de remédier à la douleur par une solution naturelle. Sante-cannabis.fr vous apporte plus de détails à ce sujet.

Les propriétés du cannabis

L’efficacité du cannabis dans les traitements anti-inflammatoire n’est plus à prouver. Même si cela pourrait choquer plus d’un, il faut se départir des préjugés construits autour de cette plante. La médecine moderne a recours à ses propriétés dans le but de soulager rapidement les douleurs. Beaucoup peuvent l’ignorer, mais le cannabis est une plante médicinale qui comporte des cannabinoïdes. Ce qui n’est pas le cas des autres anti-inflammatoires. À titre d’exemple, les médicaments dits génériques ne contiennent que le tétrahydrocannabinol (THC).

On retrouve 113 substances chimiques dans la plante de cannabis. On peut citer entre autres : CBL, CBD, CBDA, CBG, CBN, THCA, CBCA… Ces substances sont cependant captées rapidement par les récepteurs CB1 et CB2 du cerveau, c’est ce qui explique d’ailleurs l’efficacité du traitement par cannabis. Une fleur séchée de la plante suffit pour soulager immédiatement la douleur. Le THC agit directement sur la douleur alors que le CBD par exemple réduit le stress.

Quelle variété pour quelle douleur ?

Si vous avez une forte migraine, des crampes musculaires ou encore des troubles neuropathiques, la prise de cannabis, sous forme de gélule ou d’huile essentielle, peut être recommandée. Il existe des variétés différentes de cannabis. Elles sont classées dans 2 grandes catégories : les sativas et les Indicas. Les premières combattent essentiellement l’anxiété liée à la douleur. La seconde catégorie traite en profondeur la douleur. Il est aussi essentiel de déterminer son niveau de tolérance à un tel produit avant de s’en procurer, car chaque personne peut réagir différemment. La nature de la douleur indique aussi la variété de cannabis adaptée. Par exemple, les sativas agissent plus lentement à la différence des indicas. Celui qui souffre d’une douleur chronique peut donc opter pour la dernière variété, en raison de son taux élevé de THC. Dans la chimiothérapie, le cannabis est aussi utilisé pour réduire la douleur. Mieux, les sativas apportent du tonus au patient.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*