Se faire opérer le nez : tout ce qu’il faut savoir pour une rhinoplastie réussie

Réalisée dans le cadre d’une chirurgie esthétique, la rhinoplastie permet de corriger les déformations du nez telles que l’asymétrie, une pointe de nez déplaisant ou encore un nez trop large. La rhinoplastie médicale est également pratiquée pour remodeler le nez après un traumatisme ou à cause d’une malformation. A l’instar des interventions de chirurgie réparatrice, la chirurgie plastique a une visée esthétique. Se refaire le nez permet notamment de vaincre certains complexes et de changer d’apparence grâce à un visage plus équilibré. Outre la rhinoplastie esthétique, les chirurgiens plasticiens sont souvent sollicités pour un lifting du visage ou pour une augmentation mammaire. Pour que le résultat final soit à la hauteur de vos attentes, il importe de poser les bonnes questions. Ci-après tout ce qu’il faut savoir pour une opération de chirurgie du nez réussie.

Les étapes à suivre

La première consultation est décisive pour la suite de l’opération de rhinoplastie. Lorsque vous décidez de prendre rendez-vous chez votre chirurgien esthétique, vous lui faites part de vos attentes pour lui permettre de déterminer les modifications nécessaires. En effet, le plasticien réalise un diagnostic précis de chaque patient afin de choisir les techniques adaptées pour l’intervention chirurgicale. Pour cela, il doit disposer de renseignements suffisants sur la structure du nez, le type et la finesse de la peau ainsi que sur la forme du visage du patient à traiter. Par la suite, il réalise de simulations qui vous permettront d’avoir un aperçu du résultat final grâce à des photographies médicales en noir et blanc ou des images 3D avant et après l’opération. Ces dernières vous permettent notamment d’en savoir plus sur les résultats de la rhinoplastie.

Quels sont les risques de la rhinoplastie ?

Comme la rhinoplastie touche un élément essentiel du visage, elle peut provoquer de grands changements sur l’ensemble facial. Après une rhinoplastie, il est notamment possible de rencontrer des modifications au niveau du menton ou de la lèvre supérieure. C’est pourquoi il est important de bien se renseigner sur le déroulement de l’opération, les suites post-opératoires et les risques de l’intervention. Bien que la rhinoplastie soit efficace pour corriger les déformations et les malformations du nez, elle peut également laisser des cicatrices externes visibles dans certains cas. Si d’autres éléments du visage sont modifiés, il est également possible de pratiquer une opération réparatrice telle que la chirurgie du menton ou la génioplastie.

Rhinoplastie médicale et rhinoplastie esthétique : quelles sont les différences ?

La rhinoplastie est une opération chirurgicale qui vise à corriger les imperfections qui touchent le nez. Concernant la médecine esthétique et la chirurgie plastique, elle traite aussi bien les malformations congénitales que les effets du vieillissement et des traumatismes. Nombreuses sont les raisons qui poussent ainsi les gens à pratiquer la rhinoplastie. Il s’agit d’une rhinoplastie fonctionnelle lorsque les patients présentent des difficultés respiratoires ou des malformations graves. Les chirurgiens peuvent également pratiquer un redressement de la cloison nasale dans le cadre d’une chirurgie reconstructrice.

En outre, la rhinoplastie peut être pratiquée pour avoir un beau visage. Il s’agit de la rhinoplastie esthétique permettant entre autres de remodeler le nez. Cette intervention consiste à modifier la morphologie du nez et à transformer la cartilagineuse ou la partie supérieure osseuse. Certains patients choisissent également de redresser la pointe du nez ou de la raccourcir. Toutefois, il est possible de combiner la chirurgie de reconstruction à la chirurgie esthétique grâce à la septo-rhinoplastie.

Est-ce que la rhinoplastie fait mal ?

Suivant les modifications à réaliser, une opération de rhinoplastie à Lyon peut durer entre 30 minutes et 2 heures. Dans la plupart des cas, il est nécessaire de prévoir une hospitalisation de quelques jours. Une opération complète généralement une modification de la cloison nasale. Une ablation d’une bosse ou une modification de la structure ostéo-cartilagineuse figurent également parmi les opérations chirurgicales les plus demandées. Avec une anesthésie générale, le patient ou la patiente ne ressent aucune douleur durant l’intervention. Pour dissimuler les cicatrices, les incisions sont réalisées sous la lèvre supérieure ou dans les narines. Néanmoins, une cicatrisation externe est nécessaire pour réduire des narines trop larges ou des malformations importantes. Les incisions sont par la suite refermer à l’aide de fils résorbables pour faciliter les pansements et la cicatrisation. Après l’opération de rhinoplastie, il est nécessaire de fixer le nez avec une attelle afin de la protéger et de la soutenir.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*