Travailler sa mémoire à 50 ans

Si vous oubliez souvent le prénom de vos petits-enfants, votre numéro de téléphone ou encore celui de votre carte bancaire, ne vous inquiétez surtout pas. Il est scientifiquement prouvé que les trous de mémoire augmentent avec l’âge. Mais devrions-nous nous laisser abattre par le coup de l’âge ? À 50 ans ou plus, il est primordial de travailler sa mémoire afin de réduire les effets de l’âge. Découvrez ici 5 astuces pour travailler sa mémoire à 50 ans.

1. Une vie sociale épanouie pour casser la routine

Qui a dit que prendre de l’âge était synonyme de solitude ? Vous devez sortir de chez vous et multiplier vos activités. Ainsi, inscrivez-vous dans un groupe de lecture, une bibliothèque, une association ou même un club de culture générale. De ce fait, vous enrichissez votre vie sociale en multipliant les relations. Ne restez surtout pas seul à la maison en regardant la télé toute la journée ou toute autre activité passive.

Le mot d’ordre est de casser la routine. 50 ans est un âge à partir duquel vous devez plus vous affirmer. C’est un âge que vous devez apprendre à assumer. Il ne vous empêche pas de vivre pleinement votre vie. Et si la vie reprenait à 50 ans ! Pour comprendre pourquoi et comment, vous pouvez vous rendre sur le site 50Ansdanslevent.com qui vous propose des astuces vous permettant de mieux aborder la cinquantaine.

2. Des activités physiques régulières pour renforcer sa mémoire à 50 ans

Oui, vous pouvez encore faire des activités sportives. Il convient juste de bien les choisir pour ne pas vous faire mal. Il existe de nombreuses études prouvant les bienfaits d’une activité physique régulière sur la mémoire. En effet, il est connu de tous que le sport favorise une bonne circulation du sang et donc une oxygénation efficace de votre cerveau.

Vous avez la possibilité de faire du footing, du vélo, de l’aquagym ou de la natation pour les plus jeunes. Assurez-vous simplement de faire un bilan d’aptitude à la pratique du sport auprès de votre médecin. Retenez que le simple fait de marcher pendant 30 minutes tous les jours pourrait vous aider à maintenir vos capacités intellectuelles.

3. Des jeux et des exercices stimulant la mémoire

Il existe une kyrielle de jeux allant dans ce sens. Si vous aimez la culture générale, alors lisez et essayez de mémoriser ce que vous avez lu. Optez pour les jeux de réflexion comme les échecs, le scrabble, les dames et le sudoku. Par ailleurs, vous pouvez utiliser les moyens mnémotechniques pour vous rappeler facilement de certaines choses.

4. Une alimentation naturelle pour booster sa mémoire

Les aliments peuvent également vous permettre de travailler votre mémoire. À 50 ans, les fruits et les légumes sont vos meilleurs alliés, puisque ces derniers contiennent des vitamines et des antioxydants. Une alimentation riche en Oméga 3 (poisson, chocolat, wakamé, pistaches…) vous permettra de renforcer et de nourrir les cellules de votre cerveau.

5. Plus de méditation, de repos et d’organisation

La méditation vous permet de vous concentrer et de réorganiser les informations dans votre cerveau. De plus, le repos est obligatoire, puisque le manque de sommeil fait partie des raisons principales de nos troubles de mémoires. Par ailleurs, une bonne organisation vous permet de moins fatiguer votre cerveau. Alors, l’astuce ici est de prévoir des espaces de rangement spécifiques.

En somme, entrer dans la cinquantaine n’est pas forcément synonyme de troubles de mémoire si les mesures adéquates sont prises. À vous de jouer.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*