Zoom sur la mammectomie

Malgré les progrès dans le traitement du cancer du sein, la mammectomie se révèle indispensable dans certaines circonstances. Elle permet de réduire le risque de propagation des cellules cancéreuses. Que faut-il savoir sur cette intervention chirurgicale et sur la reconstruction mammaire ? Cet article vous permet de mieux comprendre cette opération du sein.

Chirurgie : qu’est-ce que la mammectomie ?

La mammectomie ou mastectomie est une chirurgie qui consiste à retirer un ou deux seins pour supprimer une tumeur. En général, cette opération est considérée comme une chirurgie mammaire non conservatrice. Cela signifie que la totalité du sein est enlevée y compris le mamelon et l’aréole. Cependant, il existe aussi une mammectomie partielle ou conservatrice. Cette pratique permet d’ôter la tumeur, tout en gardant au maximum des parties intactes. Dans les deux cas, le chirurgien étend l’opération vers les parties saines pour s’assurer de l’absence de cellules cancéreuses. Celles-ci feront l’objet d’une analyse par la suite pour savoir si le cancer s’est propagé dans les tissus avoisinants. Après l’opération, il est désormais possible de passer par une reconstruction mammaire et pour en savoir plus à ce sujet, il faut s’adresser à un chirurgien plasticien.

Pourquoi pratiquer cette opération du sein ?

Un chirurgien opte pour une mammectomie pour plusieurs raisons. La mastectomie partielle ou tumorectomie est effectuée lorsqu’il est possible de faire un retrait partiel. Elle vise à conserver le sein, même partiellement. Une mastectomie totale reste la seule option lorsque :

  • Le sein présente plusieurs tumeurs
  • Le volume de la tumeur est important
  • Une chimiothérapie ne permet pas de la diminuer
  • Sa localisation ou sa forme n’offre aucune possibilité de faire une tumorectomie

Chaque cas est étudié pour prendre la décision la plus adaptée.

mammectomie

L’importance de la reconstruction après une mammectomie

Après une intervention aussi lourde, le patient peut bénéficier d’une reconstruction. Chez la femme la mammectomie entraîne des conséquences psychologiques lourdes. En effet, le sein constitue un symbole de séduction, de maternité et de féminité. Cette ablation diminue l’estime de soi. Certaines femmes acceptent difficilement cette amputation. Afin d’y remédier, les chirurgiens plasticiens proposent de redonner du volume au sein. Cette pratique est surtout requise après une mammectomie totale. Si celle-ci est partielle, la reconstruction est nécessaire si les deux seins présentent une grande différence de volume ou de forme.

Quand réaliser la reconstruction du sein ?

Cette opération est réalisée en fonction de chaque situation. La reconstruction peut être effectuée en simultané avec la mastectomie conservatrice. Elle est alors qualifiée « d’immédiate ». Cependant, lorsqu’elle requiert des traitements complémentaires, comme une radiothérapie, il faudra attendre. Il est alors question de reconstruction secondaire. Sans traitements complémentaires ou contrainte majeure, le patient peut décider librement quand réaliser l’opération. Certaines femmes demandent parfois à se préparer physique et mentalement à cette épreuve.

Comment choisir la méthode de reconstruction adaptée ?

En chirurgie réparatrice, le choix de la méthode de reconstruction dépend de plusieurs éléments. Il faut passer par des examens pour sélectionner la meilleure option. Trois techniques sont proposées :

  • Le lipofilling mammaire
  • La reconstruction par lambeau
  • L’implant mammaire

Le chirurgien doit prendre en compte l’ampleur de l’intervention qui a été faite. Les changements engendrés par les traitements chimiques influent également sur ce choix. Dans le cas d’une reconstruction par lambeau, il doit vérifier si la patiente dispose de suffisamment de tissu. Son état de santé de général reste aussi un critère important.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*